lundi 1 octobre 2012

L'interdiction de fumer en avion



À chaque fois, je suis interpellé par la débauche de précautions déployée par les lignes aériennes pour rappeler à leurs passagers que les vols sont non fumeurs!

La traque aux derniers éventuels fumeurs pouvant encore imaginer que l'on peut cloper debout à l'arrière est vraiment justifiée. Ce fumeur se sera déjà fait signifier des interdictions dans le taxi ou le bus qu'il aura pris pour ce rendre à l'aéroport, également un sanctuaire de la non-fumée.

Comme si cela ne suffisait pas, nous avons ensuite droit à un signal lumineux au dessus de chaque siège, un message de rappel lors du remplissage des réservoirs ainsi que la lecture des règles de sécurité en plusieurs langues nous informant qu'il s'agit bien, oh surprise, d'un vol NON-FUMEUR !

Quelques fois nous avons, cerise sur le gâteau, à l' annonce que l'aeroport d'arrivée est également non-fumeur.

Pour la génération des 80s et +, il  est inconcevable d' être autorisé de fumer dans un espace aussi confiné que la carlingue d'un avion.

Par contre, aucune précaution pour prévenir les odeurs de transpiration et de vents, alors le risque d'en souffrir est nettement plus élevé.

Le fabricant des signaux lumineux semble être un lobbyiste de haut niveau.

En conclusion, ne serait il pas plus raisonnable de faite confiance aux co-passagers et au personnel de cabine dans la détection des quelques fumeurs non encore informés.

Mis à jour via Blogaway

Aucun commentaire: